Archives pour la catégorie Mur de Berlin

Checkpoint Charlie, Berlin

Berlin – Point de contrôle pour étrangers dans la Friedrichstraße ou rue Frédéric (vue du secteur Ouest sur le secteur Est) – Ausländerübergang an der Friedrichstraße (Blick von West nach Ost) – Checkpoint for foreigners in Frederic street (view from Western to Eastern Sector).

Éditeur inconnu

Carte postale non écrite.

La Friedrichstraße accueillait le poste frontière de Berlin le plus emblématique permettant de franchir le mur (Checkpoint Charlie). Il  se trouvait au croisement de la Zimmerstraße à la limite des quartiers de Mitte (secteur soviétique) et de Kreuzberg (secteur américain).

La chute du Mur de Berlin

Öffnung der deutsch-deutschen Grenze. 28 Jahre nach dem Bau der Mauer strömten tausende DDR-Bürger nach West-Berlin und in die BRD. Menschengmenge vor und auf der Berliner Mauer vor dem Brandenburger Tor

Herst. u. Verlag Schöning & Co + Gebrüder Schmidt / © Deutsche Presse-Agentur GmbH

Carte postale non écrite

Le Mur de Berlin qui séparait la ville en deux depuis le mois d’ août 1961, « tombe » dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 novembre 1989.

La porte de Brandebourg, Berlin

Berlin – Brandenburger Tor mit Mauer – Brandenburger Tor and Wall.

Andres + Co Verlag Berlin

Carte postale ayant circulé en 1974, écrite en langue slave et adressée à L. Varanjac 54300 Beli Manastir Jugoslavien / ex-Yougoslavie (actuelle Croatie).

En 1945, lors de la division de la ville, la porte de Brandebourg se situait dans la Zone est. Avec la construction du mur de Berlin, le , celle-ci se retrouva au milieu d’un no man’s land gardé par les soldats de la RDA (république démocratique allemande) et ne pouvait donc plus être traversée ni depuis l’est, ni depuis l’ouest.

La porte de Brandebourg

Berlin, Brandenburger Tor « Mauer » im Vordergrund und Ostberliner Fersehturm. Brandenburger Tor with Berlin Wall in foreground also showing East Berlin Television Tower.

Editeur Kruger

Carte postale ayant circulé en 1983 et adressée à Maria Lechner à Kransdorf.

« Liebe Maria, Ich bin in Berlin auf Urlaub bei meiner Tante. Ich hoffe, dass du deine Ferien auch so schön findest wie ich. Isabella »

La Porte de Brandebourg fut le symbole de la division de la ville de Berlin pendant la guerre froide.